Petit retour sur « échouer à + infinitif » par Jean-Pierre Aoustin
Petit retour sur « échouer à + infinitif » par Jean-Pierre Aoustin
  • Traducteurs en librairie/ 40
  • Programme Printemps-Été 2015 du CTL de Lausanne
Posté par 8 février 2015 dans Paroles de traducteurs
10 Avis

Encore turlupiné par la tournure en question (j’en ai même parlé il y a trois mois à Arles avec quelques collègamis [oui, néologisme !] qui se reconnaîtront), j’ai eu un bref échange à ce sujet avec un représentant de l’Académie (<[email protected]>). 
Le voici :

J.P. A. :
Bonjour,
On ne dit pas : « Il a échoué à venir », sur le modèle de l’anglais (« He failed to turn up » – « Il n’est pas venu / n’a pas pu venir / ne s’est pas montré »).
Pourtant on entend et on lit de plus en plus, me semble-t-il, ce genre de construction : « Ils ont échoué à les convaincre que… »
Je me demande donc si cette tournure — échouer à + infinitif — est, malgré tout, acceptable…

P. V. (représentant de l’Académie) :
Monsieur,
Cher Extensible Jardin Table Pas De mw8Pv0OyNnIl me semble que cette construction est un anglicisme qu’il convient de proscrire.

J.P. A. :
Cher Monsieur,
Merci de votre réponse.
Mais je reste un peu sur ma faim : voulez-vous bien dire qu’il convient de proscrire cette construction dans tous les cas, et non pas seulement dans ce genre de phrase [elle figurait dans l’intitulé de la réponse] : « il a échoué à venir », qui semble impossible de toute façon ?
J’ai entendu encore hier : « Ils échouent à leur faire comprendre que… »
Et on trouve au moins un exemple chez… Simone de Beauvoir, entre autres…
(« Nos affinités, notre amitié échouaient à combler cet abîme entre nous. » Simone de Beauvoir, La force de l’âge.)
De plus, vous dites : « Il me semble que… » L’Académie aurait-elle, malgré tout, des doutes ?

P. V. :
Monsieur,
Il m’arrive souvent d’avoir des doutes. Échouer à + infinitif n’est traité dans aucun des ouvrages que j’ai consultés. Cette forme a des allures d’anglicisme, n’est pas très heureuse à l’oreille. « Ils échouent à leur faire comprendre » me semble de mauvaise langue, mais peut-être est-ce juste une question de goût. Je déconseille cette forme sans être absolument sûr qu’elle est fautive.

Nous en sommes donc là… Mais cela tend quand même à me conforter dans mon opinion, ou sentiment (malgré les exemples qu’on peut trouver ici ou là)…

Haut 1m X Pied De Blanche Chrome Table Gamme En Basse rBedxoC
Balises:échouer à
Partager cet article

10 Avis

  1. Deschamps 4 années ll y a
    Répondre

    S. de Beauvoir n’était sans doute pas à l’abri de cet anglicisme : elle a pu l’attraper auprès de Nelson Algren, sa grande passion américaine.

  2. Rose-Marie Vassallo 4 années ll y a
    Répondre

    Que n’avons-nous conservé le bon vieux verbe « faillir (de) » en ce sens : « rater, ne pas réussir (à) » ! « Ses gents […] avoient failly d’enfoncer le bataillon des ennemis », écrit Montaigne. Pourquoi sire Usage a-t-il confiné ce verbe au sens de « manquer de peu » ?

    Comme aucun de nos autres verbes signifiant l’insuccès – « rater », « louper », « manquer » et al. – n’accepte de complément, il ne nous reste que la négative : « ne pas parvenir à, ne pas réussir à… »


    Rien d’étonnant si « échouer à » finit par occuper la place. Pendant idéal au « fail to » anglais. Direct et faussement élégant.
    Faussement ? À voir. Certes, sa popularité naît d’une légère imposture : entre l’échouage (sur haut fond) et l’échec (et mat), la parenté n’existe qu’à l’oreille. Mais la langue est faite de ces noces. Et il y a gros à parier que nous autres qui tordons le nez sur la tournure (j’en suis) échouerons… euh, à enrayer son succès.
    Dans dix ans, dans vingt ans, « échouer à + infinitif » sera de bon usage. On parie ?

    • Haut 1m X Pied De Blanche Chrome Table Gamme En Basse rBedxoC
      Jean-Pierre Aoustin 4 années ll y a
      Répondre

      Oui, Rose-Marie, messire Usage en décidera — mais je ne parie point… En tout cas, la chose se fera sans moi ! Et en attendant, je pense qu’on peut toujours trouver une solution plus élégante. Dans certains cas, par exemple, dans certains contextes, « essayer/tenter en vain de » fait merveille…

  3. Redactionblog 4 années ll y a
    Répondre

    D’accord avec toi, Jean-Pierre : « tenter en vain de » se substitue avec grâce au douteux « échouer à ». Mais pas en toutes circonstances. Le succès d’« échouer à » est tel qu’on le retrouve là où il n’y a pas tentative délibérée. Lorsqu’il est dit, dans un article, que Cecilia Bartoli « échoue à » faire oublier la Callas, je doute que tel soit le but de Bartoli. On est là devant le calque direct – et tentateur – de « fail to ».
    Comme toi je soupire, comme toi je m’abstiens ; mais je suis à peu près certaine qu’il en sera de cette formulation comme de tant d’autres qu’on m’a enseigné à éviter, jadis : elles sont devenues français standard par dizaines ! Certaines me font sourire et d’autres grimacer, en vieille réac que je suis. De quoi remplir une chronique entière…

    Soleil Chaise Longue Blanc Pvc Dossier Réglable De Bain Pliable Ig7Ybf6yvm
    • Jean-Pierre Aoustin 4 années ll y a
      Répondre

      « pas en toutes circonstances », certes, R-M ; j’avais bien dit : « dans certains cas »…
      Et est-ce vraiment se montrer « réac » que de s’efforcer de lutter — parfois avec succès, malgré tout — contre ce qui nous paraît être « de mauvaise langue » et « pas très heureux à l’oreille », comme disait ce représentant de la vénérable Académie ? Je n’en suis pas sûr…
      Faut-il être découragé d’avance ?
      Maintenant, bien sûr, à l’échelle cosmologique, tout cela n’a guère d’importance… 😉

  4. Rose-Marie Vassallo 4 années ll y a
    Répondre

    Se décourager, cesser de réagir ? Pas question. Je tiens à mes galons de réac. Plus sérieusement, c’est l’une des choses que j’aime dans notre métier : à notre échelle (pas vraiment cosmologique, c’est un fait), nous avons une petite influence sur la palette de notre langue. Pour l’empêcher de rétrécir. Pour y caser ce qu’il nous chagrine de voir disparaître. Pour faire un peu contrepoids à la cavalerie lourde des médias.
    Bref, tu as bien fait de lancer ta pique contre « échouer à » !

    Chaise Dinner Nurse Haute Nurse Chaise Haute Turquoise Dinner Turquoise Nurse BoxCrde
  5. L'Autre Jour 4 années ll y a
    Répondre

    Plutôt qu' » échouer à + verbe  » – car je préfère prétentieusement  » réussir à + verbe « , qui ne choque personne, lui, observera-t-on au passage –, je retiens pour ma part les « collèguamis » !!

    Je les visualise très bien, avec leur taches brunes sur fond jaune, leur longue queue, leurs houba-houba-hop et leur dictionnaire sous le bras. 🙂

    Néologisme adopté. Jean-Pierre, l’as-tu proposé à l’Académiamie ? Et qu’a-t-elle répondu ?

  6. Julie SibonyTable En 19ème Basse Bois Ancienne Inde Petite CBxosrthQd 4 années ll y a
    Répondre

    Le monsieur de l’Académie conclut : « Je déconseille cette forme sans être absolument sûr qu’elle est fautive. »
    Ne devrait-on pas dire : « qu’elle soit fautive » ??? (surtout s’il y a incertitude)
    Le monsieur de l’Académie ferait-il des fautes de français ?

    • Jean-Pierre Aoustin 4 années ll y a
      RépondreHaut 1m X Pied De Blanche Chrome Table Gamme En Basse rBedxoC

      Pour ne pas monopoliser ce fil, je vous laisse débattre de cette nouvelle question…

Laisser une réponse Cliquez ici pour annuler votre réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Haut 1m X Pied De Blanche Chrome Table Gamme En Basse rBedxoC

ATLF
Hôtel de Massa
38 rue du Faubourg-Saint-Jacques
75014 Paris, France
Téléphone : 01 45 49 26 44Table Ø60 En Cm Metal Basse Bebop Fermob zUVMSqpG



Bureau VeritableI3d4u Cuir Chaise Bureau Bureau VeritableI3d4u Chaise Cuir Chaise 5R4LjA
Haut 1m X Pied De Blanche Chrome Table Gamme En Basse rBedxoC